En concert
28 juillet, 22h30, grande scène

Le « No Name Brand » a été fondé à Berne en 2004 par Frédéric Gante – fidèle habitué de Vercorin – Urs Aebersold et Peter Schmutz. Il est issus d’un Rock Band bernois qui existe toujours, les Red Monsters.

Sur les traces de leurs débuts, les No Name Brand ont continué à faire vibrer leurs instruments au service d’un rock & roll qui réunit (parfois) jusqu’à trois générations, avec pour seule aspiration que les instruments traditionnels restent au centre de leur musique.

Les fondateurs des No Name Brand étaient apparemment destinés à rencontrer des musiciens plus jeunes sur leur route, puisqu’encore récemment, la fille du batteur Urs Aebersold, Sarah, est venue ajouter une touche féminine remarquable.

Ses apparitions au « Walter Bar» de Berne (Stade de Suisse) et au Mahogany ont vite fait de convaincre les habitués de la première heure des No Name Brand, qu’avec Sarah les portes du jazz étaient ouvertes. Les rockeurs auront donc la partie difficile à VercoJazz, lorsqu’ils devront assurer la transition entre le revival Astrud Gilberto/ Norah Jones, chanté par Sarah, et le clin d’oeil générationnel qui ira de Jimmy Hendrix à Dire Straits, en passant par les Stones, Zucchero, AC/DC, Midnight Oil et autres…