En concert 
29 juillet à 15h, scène Léopold et à 23h15, grande scène
30 juillet à 15h, grande scène

Abyale, chanteuse métisse franco-africaine, grandit entre l’Europe et les USA où elle fait son éducation musicale aux tonalités soul, gospel et jazz.

Sensualité de la voix, âme « soul », rythmes funky-disco, envolées pianistiques et jazzistiques, chaleur des cuivres, caractérisent cette musique joyeuse, ouverte et dansante !

“ C’est une voix de velours, une perle rare … Son identité artistique, c’est avant tout la musique noire américaine, sans oublier ses racines africaines. Ses idoles : Billie Holiday, ou encore Nina Simone ; c’est du jazz festif, métis, bien ancré dans son époque ! Voici le soleil de l’âme noire, elle s’appelle Abyale”. Eric Bastien , commentateur musical sur France Bleu.

Outre ses projets solo et ses collaborations avec des nombreux artistes, Abyale est chef de chœurs pour une chorale gospel et anime des ateliers de chant collectif et des jam sessions, l’occasion pour elle de transmettre et de partager sa passion pour la musique et le chant. Elle se produit régulièrement sur des scènes jazz avec son quartet vocal « les Reines de Saba ».

Elle vient également d’écrire un livre très apprécié intitulé « L’art délicieux d’apprivoiser sa voix » aux éditions Leduc.