En concert sur la grande scène
29 juillet 16h, scène Lépold et 18h45, grande scène

30 juillet 11h30, grande scène et 13h30, scène Léopold

Le Vercojazz 2017 se veut « back to the roots » (retour aux sources) et qui mieux que Thomas Winteler (cl, CH) et Bent Persson (tp, Suède) pour donner vie à cet esprit ?

De tous les groupes présents cette année, c’est celui qui est le plus proche des racines du jazz. Le premier 78t. date de 1917 et les meilleures plages enregistrées par Louis Armstrong datent de 1924 à 1927.

Ce superbe orchestre a été créé en 2008 par Thomas avec comme base rythmique celle du « South Side Serenaders » en ajoutant Bent Persson (parmi les meilleurs représentants du style de Louis Armstrong dans toute l’Europe) et Rodolphe Campomizzi, un tromboniste très connu en France. Rien d’étonnant que les thèmes de Louis, notamment les Hot Five et Hot Seven aient une place de choix dans le répertoire, admirablement complété par des thèmes de Sidney Bechet, dont les rares enregistrés avec Louis et Sidney ensemble.
A signaler également que Bent tient une partie de sa réputation des enregistrements des 50 chorus de Louis Armstrong. Un ouvrage de référence